Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

 

Sénégal, Cour de cassation

 


La loi organique portant statut des magistrats combine deux systèmes d’avancement : la carrière et l’emploi.

Le système de la carrière
En effet l’article 3 de la loi organique précitée dispose que la hiérarchie du corps judiciaire comprend deux grades et son article 48 précise en son alinéa premier que « les grades de la hiérarchie comportent chacun des échelons franchis périodiquement à l’ancienneté ». Le décret n° 92-917 du 17 juin 1992 fixant l’échelonnement indiciaire applicable aux magistrats de l’ordre judiciaire indique en son article 4 que « le temps à passer dans chaque échelon est de deux ans ».

Le système de l’emploi
L’article 54 du statut des magistrats dispose que « l’avancement des magistrats au premier grade n’est dû qu’au choix » tandis qu’il résulte des dispositions de l’article 63 que peuvent être nommés à un emploi hors hiérarchie les magistrats comptant quatre ans d’ancienneté dans un emploi du 1er groupe du 1er grade.

 
  • Facebook
  • RSS Feed