Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

 

Mots de clôture

 

La très honorable Beverley MacLachlin

Juge en Chef de la Cour suprême du Canada


Internationalisation du droit, internationalisation de la justice
Télécharger l'ouvrage au format PDF


Mesdames et messieurs les juges, distingués invités,

Nous voici réunis dans ce hall spectaculaire pour célébrer nos travaux et les amitiés renouvelées. Vous avez fait preuve de beaucoup de concentration au cours de ce marathon de deux jours et vous avez travaillé d’arrache-pied pour en venir aux conclusions de ce congrès. Je suis très contente de voir que vos efforts ont porté fruit et vous en félicite. J’ose espérer que la réflexion amorcée ici vous aidera tous dans votre travail une fois rentrés chez vous.

Je ne parlerai pas longtemps, car je sais qu’un agréable repas nous attend. Mais de tels événements ne sont possibles que grâce au dévouement de très nombreuses personnes. Mon défi est donc de remercier adéquatement tous ceux et celles qui ont contribué au succès de ce congrès, car je risque d’oublier quelqu’un, mais je relève le défi avec confiance sachant que si d’aventure, je fais un oubli, on ne m’en tiendra pas rigueur.

J’ai mentionné hier matin la dette que nous avons tous à l’égard du juge Louis LeBel qui a consacré beaucoup d’énergie à ce congrès. Je le remercie en votre nom à tous. Je tiens à souligner l’apport du doyen Jutras à l’aspect intellectuel des travaux, ainsi que celui de tous les intervenants, présidents de séance et conférenciers.

De ce côté de l’Atlantique, l’élaboration du programme n’aurait pas été possible sans la contribution du comité local, dont la juge Deschamps et le registraire de la Cour suprême du Canada, Monsieur Roger Bilodeau faisaient partie. Pour la logistique, M. Michel Gallant, directeur du protocole à la Cour ainsi que Mme Judith Lamarche se sont dépensés sans compter, assisté de Mme Chantal Corbeil. Je tiens à souligner l’accueil de l’ambassadeur de France, M. François Delattre et Mme Sophie l’Helias Delattre. Je remercie aussi sincèrement Mme Louise Poudrier-LeBel d’avoir accompagné les conjointes avec son dynamisme habituel. Nos huissiers se sont aussi offerts pour faciliter le transport. Les bénévoles de la Cour nous ont aussi généreusement donné de leur temps. Quant à l’hôtel Ottawa Marriott, il a su nous assurer un accueil à la hauteur de l’événement.

De l’autre côté de l’Atlantique, avec l’appui de M. Gillet, le Secrétaire général de l’AHJUCAF, M. Guillaume Adreani a effectué un travail titanesque pour lequel il reçoit notre profonde reconnaissance. Par ailleurs, rien n’aurait été possible sans l’appui de l’OIF, que nous saluons ici en la personne de Mme Patricia Herdt.

Finalement, il me reste à remercier tous les participants, juges en chef, présidents de cour, juges et invités spéciaux, pour leur participation enthousiaste au troisième congrès de l’AHJUCAF.

Je vous souhaite une agréable excursion demain et j’espère que ce congrès restera dans notre mémoire collective comme un moment privilégié ! A tous et à toutes, bon appétit.

 
  • Facebook
  • RSS Feed