Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

1 1 1
 

Canada

 


Dans les arrêts Morguard Investments Ltd. c. De Savoye, [1990] 3 R.C.S. 1077, et Hunt c. T&N plc, [1993] 4 R.C.S. 289, la Cour suprême du Canada a reconnu qu’il existe un impératif constitutionnel selon lequel les tribunaux canadiens ne peuvent se déclarer compétents en matière internationale que s’il existe un « lien réel et substantiel » entre le litige et le for. Il est aussi reconnu que le système de droit international privé articulé par le Code civil du Québec vise à assurer la présence de ce « lien réel et substantiel » et à empêcher l’exercice inapproprié de la compétence des autorités du Québec : Spar Aerospace Ltée c. American Mobile Satellite Corp., [2002] 4 R.C.S. 205. Tous les tribunaux canadiens peuvent invoquer l’exception de forum non conveniens et ainsi décliner compétence lorsqu’un tribunal étranger compétent est mieux à même de trancher le litige.

 
  • Facebook
  • RSS Feed