Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires
 

Compte-rendu de la rencontre du Bureau de l’AHJUCAF avec M. Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF

 

Compte-rendu de la rencontre du bureau de l’AHJUCAF
avec M. le Président Abdou Diouf,
Secrétaire général de l’Organisation internationale
de la Francophonie,le 23 septembre 2013

M. le Président Ousmane BATOKO, président de l’association des hautes juridictions de cassation des pays ayant en partage l’usage du Français (AHJUCAF), président de la Cour suprême du Bénin, remercie vivement M. le Président ABDOU Diouf, Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie, d’avoir trouvé le temps, dans un calendrier particulièrement chargé, de recevoir les membres du bureau de notre association au siège de l’O.I.F.

Le Président BATOKO remercie également pour la qualité du partenariat renforcé entre l’O.I.F. et l’AHJUCAF.

Il fait part au secrétaire général de la Francophonie de la préoccupation des membres du bureau de l’AHJUCAF quant à l’état du système judiciaire et la situation des magistrats dans certains pays, notamment en Guinée et à Madagascar.

Le Président ABDOU DIOUF se déclare très honoré de recevoir les membres du bureau de notre association et souligne l’intérêt qu’il porte à la magistrature. Il se félicite des actions qui ont été menées ensemble.
Il confirme qu’il suit avec attention la situation en Guinée et à Madagascar et considère que l’évolution de la démocratie dans ces pays est plutôt positive.

M. Dominique LORIFERNE, secrétaire général de l’AHJUCAF, souligne que notre association partage les objectifs de l’O.I.F. qui est notre généreux partenaire.

Il informe le Président ABDOU DIOUF d’un projet qui vient d’être arrêté par le bureau de l’AHJUCAF sur l’initiative de M. le premier Président de la Cour suprême du Sénégal, M. Papa Oumar SAKHO, et sollicite son appui pour sa réalisation. Il s’agit pour l’AHJUCAF d’organiser à Dakar un colloque réunissant les représentants des Cours suprêmes francophones pendant la période au cours de laquelle se déroulera un sommet des Chefs d’Etats francophones, vers la fin de l’année 2014. La concomitance des deux manifestations pourrait permettre de mettre en lumière la place de l’autorité judiciaire.

Le secrétaire général de la Francophonie manifeste son intérêt pour ce projet et assure l’AHJUCAF de l’appui de l’O.I.F. pour son organisation.

Le Président BATOKO et les membres du bureau prennent congé et remercient une nouvelle fois le Président ABDOU DIOUF pour son accueil et son soutien. Sur proposition de M. ABDOU DIOUF, quelques photographies marquant cette rencontre ont été prises au siège de l’OIF, avec les membres de l’AHJUCAF.

Le secrétaire général Le Président
Dominique LORIFERNE Ousmane BATOKO

 
  • Facebook
  • RSS Feed