Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires
 

Stage d’une délégation de la Cour suprême du Bénin à la Cour de cassation française

 
< !—>

Le ministère de la Justice a accueilli, jeudi 2 juillet 2009, des ingénieurs chargés de la gestion et du développement informatique à la Cour Suprême du Bénin. Leur objectif : s’inspirer des méthodes françaises pour restructurer entièrement leur système informatique.

© Caroline Montagné

 

Au Bénin, certaines habitudes ont la vie dure. Beaucoup de citoyens sont attachés au papier et l’informatique n’est pas encore ancrée dans les méthodes de travail.

La délégation du Bénin est venue s’inspirer de l’organisation informatique des institutions françaises. Plusieurs membres du service de communication du ministère ont présenté le fonctionnement de leurs outils techniques (interfaces Internet et Intranet, dématérialisation des procédures...).

Cette rencontre a été également l’occasion d’évoquer le système juridique du Bénin. Une Justice très proche du système français. En témoignent la Cour constitutionnelle et la Haute Cour de Justice, deux juridictions calquées sur le Conseil constitutionnel et la Haute Cour de Justice existant en France.

Au sommet de la hiérarchie du droit béninois, la Cour Suprême. Elle regroupe trois chambres : administrative, judiciaire et celle des comptes de l’Etat. Ses décisions s’imposent aux pouvoirs publics et à toutes les juridictions.

Il existe également une Cour d’appel et une Cour d’assises (établies à Cotonou) ainsi que des tribunaux de première instance et des tribunaux de conciliation.

Pour la délégation, la visite des institutions françaises s’achèvera le 10 juillet.

 

Ecouter l’ interview de Habib Sangare,
chef du parc informatique de la Cour Suprême du Bénin

 

 

Ecouter l’ interview de Guillaume Adréani

 
  • Facebook
  • RSS Feed