Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires
 

Publication des conclusions et des recommandations de la Conférence de la Haye de droit international privé en matière de protection internationale des enfants, de coopération judiciaire et administrative internationale, et de contentieux international

 

Des juges des hautes juridictions du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de Côte d’Ivoire, d’Egypte, du Gabon, de Guinée, de Guinée-Bissau, de Madagascar, de Mali, du Maroc, de Maurice, de Mauritanie, du Niger, de République centrafricaine, du Rwanda, du Sénégal, du Tchad, du Togo, de la Tunisie, et des experts de l’Association Africaine des Hautes Juridictions Francophones (AAHJF), de l’Association des Hautes Juridictions de Cassation des Pays ayant en Partage l’Usage de Français (AHJUCAF), du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, de l’Organisation pour l’harmonisation en afrique du droit des affaires (OHADA), de l’Union Africaine, de l’Union Internationale des Huissiers de Justice et Officiers Judiciaires (UIHJ), ainsi que les juges de liaison de la Belgique, du Canada, de la France et des Pays-Bas, participent au Séminaire Judiciaire pour l’Afrique Francophone.

Le Séminaire est organisé par le Bureau Permanent de la Conférence de La Haye en partenariat avec le Hague Forum for Judicial Expertise, l’Institut français des Pays-Bas ainsi que l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Le séminaire se tient à La Haye du 27 au 31 août 2007.

L’objectif est de promouvoir les Conventions de La Haye et le travail de la Conférence de La Haye en droit international privé dans cette région du globe, comme vecteurs de solutions à des problèmes transfrontières complexes, et d’amorcer un dialogue entre juges et experts de la région et la Conférence de La Haye, afin de mieux cerner la façon dont les Conventions peuvent répondre et s’adapter aux questions spécifiques à la région.

 
  • Facebook
  • RSS Feed