Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires
 

Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie

 

Les Journées des réseaux institutionnels de la Francophonie se déroulent à Paris, au siège de l’OIF et au Conseil supérieur du Notariat, les 13 et 14 mars 2012, autour du thème : « Une capacité d’action et de solidarité au service de la démocratie ».

Au cours de la séance d’ouverture qu’il présidait, le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a fait référence dans son discours aux évolutions récentes dans l’espace francophone et notamment au printemps arabe. Il a rappelé qu’« il nous faut, ensemble, trouver de nouveaux chemins pour le progrès permanent des droits universels, pour prendre en considération les nouvelles parties prenantes, politiques et institutionnelles, et promouvoir une autre diversité qui réponde à la réalité de notre monde ».

Trois grands témoins, acteurs engagés dans les domaines de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme, sont également intervenus pour évoquer les évolutions majeures enregistrées dans l’espace francophone depuis 2010 : la Tunisienne Souhayr Belhassen, Présidente de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme ; Gérard Latortue, Ancien Premier ministre d’Haïti et Chef de missions électorales de l’OIF ; ainsi que Gérard Balanda, Ancien Premier Président de la Cour suprême de la République démocratique du Congo et Président du Comité national de médiation pour le processus électoral en RDC.

La Francophonie compte aujourd’hui quinze réseaux institutionnels, structures souples et réactives, mobilisées dans les secteurs du droit et de la justice, des droits de l’Homme, de la régulation, de la médiation et des élections. Porteurs de la spécificité de l’action francophone déployée en faveur de la promotion de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme, ces réseaux comptent parmi les partenaires stratégiques de l’OIF.

Une Charte de partenariat entre l’OIF et les réseaux institutionnels, adoptée lors de ces Journées, rend compte du partenariat bâti entre l’OIF et les différents réseaux et lui confère une plus forte visibilité.

A cette manifestation étaient présents Monsieur Ghaleb Ghanem, président de l’AHJUCAF, ainsi que M. Essam Farag, vice-président de la Cour de cassation d’Egypte.

Monsieur Guillaume Adreani, chargé de mission de l’AHJUCAF, a délivré une intervention dans l’atelier consacré à la diffusion du droit, sur le thème "Partenariats de l’AHJUCAF en vue de développer Juricaf, la base de données de jurisprudence francophone des cours suprêmes judiciaires".

 
  • Facebook
  • RSS Feed