Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires
 

« JUSTICE ET ÉTAT DE DROIT », rapport final

 

Dans l’environnement du Sommet des chefs d’État de la Francophonie, L’AHJUCAF a organisé à Dakar (Sénégal) les 17 et 18 novembre 2014, avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et du Gouvernement du Sénégal, partenaires de la manifestation, un colloque qui s’est tenu à l’hôtel King Fahd sur le thème « Justice et État de droit ».

Cette manifestation a rassemblé les hauts magistrats issus de 18 Cours suprêmes participantes (liste disponible sous ce lien : http://www.ahjucaf.org/+Liste-par-pays-des-Cours-supremes-296+.html ), les représentants de la CEDAO, la CEMAC, l’UEMOA, l’OIF et l’ONU, de nombreux magistrats sénégalais et personnalités sénégalaises, ainsi que divers observateurs.

Le colloque a été ouvert par M. Mahammed Boun Abdallah Dionne, premier ministre du Sénégal en présence de M. Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’intérieur, représentant le ministre de la justice, garde des Sceaux. De nombreux ambassadeurs, dont M. Jean Felix-Paganon, ambassadeur de France au Sénégal, assistaient à cette ouverture.

M. Sidiki Kaba, ministre de la justice, garde des Sceaux, est intervenu pour clôturer cette brillante manifestation. La presse sénégalaise , très présente, a couvert l’événement.

De très riches exposés présentés par des magistrats ou universitaires de différents pays, suivis de débats, ont permis d’aborder la place de la Justice dans l’Etat, la Justice et la paix civile ainsi que le rôle de la justice dans l’élaboration des normes. Le programme du colloque est disponible sous ce lien "http://www.ahjucaf.org/+JUSTICE-ET-ETAT-DE-DROIT-programme+.html". Les actes de ce colloque rassemblant les contributions des intervenants feront prochainement l’objet d’une publication.

L’AHJUCAF exprime sa profonde gratitude à l’Etat du Sénégal pour sa contribution exceptionnelle à l’organisation de ce colloque et au Président de la République M. Macky Sall qui s’est personnellement impliqué dans sa préparation.
Doivent être particulièrement remerciés la Cour suprême du Sénégal et, au premier chef, son Premier Président, M. Papa Oumar Sakho, qui ont assuré la préparation matérielle et permis la réussite de cette entreprise, laquelle n’aurait pu avoir lieu sans leur engagement constant.
Il convient de mentionner que l’Etat et la Cour suprême du Sénégal ont notamment pris en charge les frais liés à l’occupation des salles réservées pour les réunions, deux déjeuners et un cocktail pour l’ensemble des participants, les transports intérieurs, une partie des dépenses d’hébergement ainsi que l’organisation d’une visite à l’île de Gorée et au musée.
Nos remerciements vont également à M. l’ambassadeur de France au Sénégal, M. Jean Felix-Paganon, qui nous a chaleureusement accueillis pour un cocktail dinatoire dans sa magnifique résidence.

Les commentaires des participants à l’issue de ce colloque attestent de sa réussite et nous engagent à réitérer ces rencontres dans les pays francophones en lien avec l’objet social de notre association.
Dominique LORIFERNE
Secrétaire général de l’AHJUCAF

 
  • Facebook
  • RSS Feed